Les madeleines à la vanille de Philippe Conticini

FullSizeRender

Les madeleines, petits gâteaux qui nous replongent directement dans notre enfance avec un brin de nostalgie. Pas vous?

Sa forme de coquillage, son ventre dodu, et sa douceur en bouche nous font craquer littéralement et nous la mangeons avec joie et gourmandise comme des enfants de 5 ans.

Nous avons essayé une recette de madeleine à la vanille, et pas n’importe quelle recette, celle de Monsieur Philippe Conticini, attention! A la vue de la variété des ingrédients, nous comprenons vite que cette recette sera riche en goût et remplie de subtilité, à l’image de tout ce que fait le magicien Philippe Conticini!

En version minis ici, elles peuvent très bien être réalisées en version plus grandes pour les plus gourmands.

Pratique, la pâte peut se préparer la veille.

Régalez-vous bien!


Préparation: 15 min
Cuisson: 12 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 24 madeleines environ):

– 125 g de farine
– 3 œufs entiers (150 g)
– 140 g de sucre
– 135 g de beurre doux
– 50 g de lait demi-écrémé (5 cl)
– 5 g de levure chimique (1 cuillère à café rase)
– 2 cuillères à café de miel liquide
– 1 cuillère à café rase de fleur de sel
– 2 cuillères à café de zestes de citron vert
– 1 gousse de vanille
– 1 cuillère à soupe d’huile d’arachide
– 3 gouttes d’extrait d’amande amère


Faites fondre le beurre puis laissez le tiédir.

Dans un bol, battez les œufs avec le sucre, les zestes, la fleur de sel, le miel, et les graines de la gousse de vanille, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez l’huile, l’extrait d’amande amère, la farine tamisée avec la levure et mélangez juste assez pour incorporer la farine.
Ajoutez le beurre fondu et tiédi puis mélangez.
Ajoutez alors le lait et mélangez.

Déposez un cercle de film étirable sur la surface du mélange et réservez au frais pendant au moins 1 heure et l’idéal 1 nuit.

Beurrez vos moules à madeleines, pour les moules en métal. Pas besoin pour les moules en silicone.
Remplir les moules à 90% puis réservez au frais pendant 1 heure (pas obligatoire, mais mieux).

Préchauffez votre four à 180°C. Faites cuire pendant 10 à 12 minutes, elles doivent être bien dorées.

Démoulez immédiatement sur une grille.


Avis de Domino : accompagnées d’une petite citronnade maison, elles feront un goûter parfait !
Astuce d’Eurêka: l’huile dans cette recette permet d’apporter le moelleux que le beurre fondu seul ne permet pas d’avoir. Attention à l’amande amère, c’est très fort en goût, ne pas en mettre plus que indiqué!

FullSizeRender (4)

Publicités

Panna cotta aux fruits de la passion

panna cotta aux fruits de la passion 1 mention

Pour finir un repas, la panna cotta a de nombreux attraits. Légère, fraîche et fruitée, elle apporte une note finale plutôt très agréable pour une fin de repas.

En plus, c’est très rapide à faire et peut se faire la veille! Il faut donc  juste la préparer en amont pour qu’elle puisse bien prendre.

Les recettes de coulis au-dessus sont multiples et peuvent donc être déclinables à souhait!


Préparation: 20 min
Cuisson: 15 min
Réfrigération: 2 h minimum
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

Pour la pana cotta:
– 33 cl de crème liquide entière : 33 cl
– 33 g de sucre en poudre : 33 g
– 2 feuilles de gélatine de 2 g
– 1 gousse de vanille

Pour le coulis de fruit:
– 8 fruits  de la passion
– 7 cl de jus d’orange
– 33 g de sucre en poudre
– 4 g de fécule de maïs (Maïzena)


  • Pour la pana cotta:

Mettre la gélatine dans de l’eau froide pour la ramollir.

Porter la crème à ébullition avec 50 g de sucre et la gousse de vanille fendue en deux, stopper le feu.
Attendre 2 min que la crème refroidisse, puis mettre la gélatine et mélanger.

Répartir ensuite la crème dans 6 verrines, puis laisser reposer au réfrigérateur au minimum pendant 2 h.

  • Pour le coulis de fruits

Couper les fruits de la passion en 2 et récupérer les graines avec une petite cuillère.
Mélanger les graines et le jus d’orange dans une casserole, porter à ébullition.

Mélanger la maïzena avec l’eau froide et verser le tout sur le jus de fruits chaud en mélangeant constamment. Porter de nouveau à ébullition, puis passer le tout au chinois et réserver au réfrigérateur.

Vérifier que la pana cotta est bien prise. Rajouter le coulis de fruit au-dessus et servir bien frais.


Astuce de Domino : si la panna cotta ne prend pas assez vite, passez-les 30 min au congélateur pour une pris plus rapide.
Avis d’Eurêka: un sablé émietté dessus ou un petits gâteau style breton à côté est très agréable avec.

panna cotta aux fruits de la passion 2 mention

Sauce à la mangue et poivron rouge – pour viande rouge grillée ou crevette

sauce mention (1)

Après le barbecue d’été en extérieur, l’heure est venue aux barbecues d’hiver autour de la cheminée. Deux ambiances, deux saisons mais un seul mot: plaisir des papilles, euh … désolée ça fait 3 mots.

Pour changer un peu des traditionnelles sauces pour viande rouge (béarnaise, bourguignonne, moutarde,…), nous avons opté pour une sauce originale, sucrée-salée, très parfumée et plus légère que nous avons trouvé dans le livre Sauces dans la collection Hachette Cuisine qui met en valeur les huiles Lesieur.

Testez-là, vous nous en direz des nouvelles !


Préparation: 15 min
Cuisson: 5 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 1 poivron rouge
– 1/2 botte de coriandre
– 1 petite mangue pas trop mûre
– 1 citron vert
– 1 oignon nouveau
– 4 cuil. à soupe d’huile Isio 4
– 4 cuil. à soupe d’huile pizza
– Sel, poivre


Emmaillotez le poivron lavé de film alimentaire. Placez-le au micro-onde 3 min de chaque côté à puissance 950. Placez-le ensuite 20 min dans une boîte hermétique fermée. Otez le film, puis débarrassez le poivron de sa peau. Découpez la chair en petits dés.

Effeuillez la coriandre, épluchez la mangue, et la couper en petits dés, comme le poivron.

Epluchez et ciseler l’oignon nouveau.

Dan un bol, pressez le citron, ajoutez sel et poivre. Mélangez bien puis versez les autres ingrédients.

Gardez et frais et sortir 5 min avant dégustation.


Astuce de Domino : vous pouvez aussi utiliser cette sauce plus classiquement dans une salade exotique aux crevettes grillées. Prenez comme base du mesclun, ajoutez des crevettes grillées avec un peu de curry ou de colombo, des dés d’ananas, un peu de carotte râpée et de lait e coco et assaisonnez avec la sauce. 
Astuce d’Eurêka: enfin avec des sashimis, ce sera aussi excellent. Bref une recette tout terrain !

Blanquette de cabillaud au curry et aux poireaux de deux façons

blanquette de cabillaud au curry et poireaux frits

La blanquette, quoi de plus réconfortant que ce bon plat d’hiver. Concoctée par notre grand-mère, elle remémore toujours de doux instants remplis de douceur et de repas en famille.

Nous voulions retrouver toutes ces émotions, tout en essayant de la revisiter. Nous vous avons dégoté une blanquette de cabillaud au curry et poireaux frits, très fine et riche en goûts. Un grand merci au blog Epicetout, La cuisine de Dany pour nous avoir fait découvrir ce beau plat!

Vous allez nous dire que c’est un sacré changement vs la recette classique. Une bonne recette classique revisitée et pleine de goûts, c’est l’esprit des Chats Toqués !


Préparation: 15 min
Cuisson: 25 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 800 g de dos de cabillaud
– 2 petits oignons
– 2 poireaux
– 20 cl de bouillon de volaille
– 20 cl de crème fraîche semi-épaisse
– 2 cuillères à café de curry
– 1 cuillère à café de maïzena
– 20 g de beurre
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
– 10 cl d’huile de friture
– sel, poivre


Épluchez et émincez les oignons.

Retirez les extrémités des poireaux et coupez-les en fines lamelles dans le sens de la longueur. Lavez et séchez-les.
Faites revenir les oignons et 1 poireau dans le beurre chaud additionné d’1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Versez le bouillon de volaille et ajoutez le curry.
Laissez cuire à feu doux 10 à 15 min.

Faites frire les lamelles de poireau restant dans l’huile de friture très chaude.
Retirez-les à l’écumoire et réservez sur un papier absorbant.

Ajoutez la crème et la maïzena dans le bouillon et mélangez pour faire légèrement épaissir.

Coupez le poisson en 8 morceaux et mettez-les dans le bouillon. Laissez cuire sur feu doux 5 min, salez et poivrez.

Répartissez le poisson dans des assiettes creuses et recouvrez de sauce. Éparpillez les lamelles de poireaux frits.


Astuce de Domino : accompagné d’un Chablis bien frais, vous vous lécherez les babines!
Astuce d’Eurêka: et pour accompagner ce plat, du riz ou une purée maison de pomme de terre.

Gâteau à l’orange et amandes

fondant à l'orange et aux amandes

A l’occasion de deux anniversaires, nous recherchions un dessert léger, de saison et pas trop long à faire. Nous avions en effet tout le repas à faire pour 9 personnes.

Malgré les 50nes de livres de cuisines et les 30nes de magazines culinaires, nous avons pour habitude d’aller sur Pinterest pour nous inspirer et trouver de nouvelles recettes. Cette fois-ci notre souris s’est arrêtée sur une recette de fondant à l’orange et amandes du joli blog Mes gourmandises, qu’on se le dise…en le modifiant un peu pour avoir plus une consistance de gâteau que de fondant.

Un gâteau léger en fin de repas et délicieux avec un café ou un thé.


Préparation: 15 min
Cuisson: 40 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 4 oranges, bio de préférence  non traitées
– 6 oeufs
– 120g sucre en poudre
– 40g maïzena
– 50g de farine
– 1 sachet sucre vanillé
– 150g poudre d’amandes
– 1 sachet levure chimique
– 100g d’amandes effilées
-1 cuil. à café de Grand Marnier


Préchauffer le four à 180°.

Laver et prélever le zeste d’une orange et son jus ainsi que le jus d’une seconde. Réserver.

Fouetter les oeufs à l’aide d’un fouet électrique avec le sucre en poudre jusqu’à blanchiment.

Ajouter la poudre d’amandes, la maïzena, la farine, la levure, le sucre vanillé, le zeste et les jus d’orange et le Grand Marnier.

Verser dans un moule à manqué en vellant à le beurrer et le fariner pour un bon démoulage.

Cuire 40 mn.

Démouler le gâteau dès sa sortie du four sur le plat de service.

Presser le jus d’1 orange et demi et le répartir sur le gâteau chaud.

Laisser refroidir.

Faire dorer les amandes effilées dans une poêle à sec et en recouvrir le gâteau.


Astuce de Domino : Si vous n’avez pas de Grand Marnier, vous pouvez le remplacer par du rhum
Astuce d’Eurêka: pourquoi ne pas accompagner ce gâteau d’une boule de glace vanille.

Courge spaghetti à la bolognaise

courge butternut à la bolo

Cet automne, nous nous sommes pris de passion pour les légumes d’automne, que, avouons-le, nous connaissions très mal. Courge butternut, courge spaghetti, potimarron,…se sont invités au menu pour le grand plaisir de tous.

Ces légumes ont l’avantage d’apporter de la nouveauté dans nos assiettes, de découvrir de nouveaux goûts et pour un prix très modique. Alors pourquoi s’en priver!
Nous avons commencé par la courge spaghetti car grands amateurs de pâtes que nous sommes, ce légume nous a toujours interloqué. Et finalement on retrouve les mêmes recettes que les pâtes mais avec un légume. Nous vous avions dit que c’était original !

Allez hop on enfile son tablier et on se lance à la découvert de la courge spaghetti !


Préparation: 60 min
Cuisson: 45 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 1 courge spaghetti
– 400g de viande de boeuf haché
– 2 boites de sauce tomate
– 1 kub’or
– 2 oignons
– 3 gousses d’ail
– 1 filet d’huile d’olive
– 2 cuil. soupe d’herbes de Provence
– 2 cuil. soupe de basilic


Mettre la courge spaghetti entière dans un plat allant au four et la faire chauffer ainsi pendant 45 minutes à 200°C.

Lorsque la courge est cuite, sortez-la du four, et pendant qu’elle refroidie, commencez à préparer la sauce bolognaise.

Faites chauffer un filet d’huile dans une sauteuse, ajouter oignons et ail émincé, puis le kub’or. Laissez fondre et ajoutez la viande. Bien mélanger. Une fois la viande cuite, ajoutez la boite de sauce tomate. Laissez mijoter puis, en fin de cuisson, ajoutez les aromates.

Une fois la sauce prête, laissez-là mijoter tout doucement en surveillant.

Préparer la courge en la coupant en 2 dans le sens de la longueur. Avec un couteau, tranchez autour des pépins au milieu, puis avec une cuillère, otez la masse centrale. Ensuite, avec une fourchette détachez délicatement  la chair qui vient en forme de spaghettis.

Mettre la courge dans les assiettes et ajoutez la bolognaise au-dessus


Astuce de Domino : vous pouvez aussi cuire la courge dans une cocotte. La mettre entière et la laisser cuire 30 min.
Astuce d’Eurêka: une autre jolie recette est celle de la courge spaghetti carbonara. Un autre classique des pâtes revisité!

Curry de crevettes au lait de coco – recette de Cyril Lignac

curry de crevettes au lait de coco

Vous aurez remarqué que ces derniers temps nous sommes très crustacés! En même temps quand on est près de la mer, on aurait tort de s’en priver!
A nouveau une recette simple et de Monsieur Cyril Lignac, attention!
Et seulement prête en 10 minutes!
Alors, prêt, feu, cuisinez !


Préparation: 10 min
Cuisson: 10 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 6 personnes):

– 30 grosses crevettes crues, fraîches de préférence et décortiquées
– 2 oignons
– 10 brins de coriandres
– 20 cl de lair de coco
– 3 cuil. s. de crème fraîche
– 4 cuil. s. de curry en poudre
– 3 cuil. s. d’huile d’olive
– Sel, poivre


Lavez, séchez et effeuillez la coriandre. Pelez et hachez finement les oignons.

Faites chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile dans une sauteuse. Quand elle est chaude, faites-y sauter rapidement les crevettes à feu vif pendant 2 minutes. Salez et poivrez. Retirez-les de la sauteuse.

Ajoutez le reste d’huile dans la sauteuse et faites chauffer, puis faites-y revenir l’oignon émincé en remuant une minute. Saupoudrez de curry, mélangez bien. Versez le lait de coco et la crème. Portez à ébullition.

Aux premiers frémissements, remettez les crevettes. Mélangez de manière à bien enrober les crevettes de sauce curry. Rectifiez l’assaisonnement.

Poursuivez la cuisson 2 minutes.

Versez dans un plat, parsemez de coriandre et servez aussitôt, avec du riz basmati par exemple.


Astuce de Domino : mon ami Cyril Lignac m’a soufflé dans l’oreille que vous pouviez ajouter des bâtonnets de pomme verte pour ajouter de la fraîcheur.
Astuce d’Eurêka: moi aussi il m’a soufflé une astuce, non mais ! A la place du riz basmati, vous pouvez préparer un riz cantonnais en ajoutant des petits pois, des dés d’ananas et de haricots verts coupés en petits tronçons.

St Jacques aux écorces d’agrumes sur lit de poireau

st jacques aux agrumes mention

Cuisiner les St Jacques est toujours un plaisir !

Il en faut peu pour sublimer les St Jacques car leur goût est déjà naturellement sublime !
Un bon slogan publicitaire, non?
Bon allez, trêve de plaisanterie, voici la recette.


Préparation: 10 min
Cuisson: 5 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 16 belles coquilles Saint-Jacques
– 1 petit poireau
– 1 orange bio
– 1 citron bio
– 10 cl de crème fraîche liquide
– 10 cl de vin blanc
– 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
– Sel, poivre


Prélevez les zestes des agrumes à l’aide de la râpe, réservez.

Lavez et coupez les poireaux en lanières. Faites-les suer 5 min avec un peu d’huile d’olive dans une poêle, salez, poivrez. Réservez au chaud.

Faites cuire les noix de Saint-Jacques dans la poêle bien chaude avec l’huile de cuisson des poireaux, 2 min d’un côté et 1 min de l’autre. Réservez.

Gardez 4 pincées de zestes d’agrumes et versez le reste dans la poêle avec le vin blanc et 5 cl d’eau.

Faites réduire de moitié à feu vif, ajoutez la crème, remuez et laissez épaissir 1 min.

Servez bien chaud avec les Saint-Jacques et les poireaux en dessous et finaliser par une pincée de zestes d’agrumes et un tour de moulin de poivre.


Avis de Domino : une entrée très rapide et qui fera toujours plaisir!
Astuce d’Eurêka: attention à bien veiller au temps de cuisson des St Jacques. Trop cuites, elles perdraient leur onctuosité en devenant élastiques. Restez donc bien à côté pendant leur cuisson.

Moules marinières – comme un air de vacances…

moules marinières

Les moules marinières, un grand classique qui rappelle les vacances à la mer. Etant à St Malo, vous allez me dire ça en a tout l’air !

Au vin blanc/oignons, au curry, à la crème, les recettes sont variées et font le bonheur de tous.
Ici nous avons cuisiné la recette classique: les moules marinières, finalement notre préférée!
Avec une bonne bière et des frites, un bon repas marin simple et goûteux!
A la vôtre !


Préparation: 10 min
Cuisson: 5 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 4 kg de moules
– 3 oignons
– 25 cl de vin blanc sec
– 4 branches de céleri (optionnel)
– 1/2 bouquet de persil plat
– 25 g de beurre
– Sel, poivre


Bien nettoyer les moules sous l’eau en enlevant les coquillages et le sable. Jeter les moules qui restent ouvertes.

Émincer les oignons en petits dés et émincer également le céleri.
Ciselez le persil et le mettre de côté.
Dans une grande marmite faire fondre le beurre, faite suer les oignons pour qu’ils aient une belle couleur brune, ajouter les moules, le céleri, ajouter un peu de sel mais pas trop car les moules sont déjà salées.
Terminer par ajouter le poivre, arroser de vin blanc et laisser cuire a feu vif pendant 5 minutes, le temps que toutes les coquilles s’ouvrent.
A la toute fin, parsemer les moules par le persil/
Et voilà c’est déjà prêt !

Astuce de Domino : pour le vin blanc, un muscadet sera parfait
Astuce d’Eurêka: ne pas lésiner sur les oignons, c’est ce qui donne du goût!

Wok au boeuf – façon Les Chats Toqués

wok au boeuf nov 2014

Ce matin en faisant les courses, nous avons eu envie de nous évader en cuisinant un wok vietnamien.

N’ayant pas pris la liste des ingrédients avec nous, nous avons acheté les ingrédients qui nous remémoraient les woks dégustés au restaurant: soja, poivron, chou, cacahuète, sauce soja…

Donc cette recette de wok n’est peut-être  pas dans les règles de l’art des woks vietnamien, mais en tout cas elle y ressemble et a remporté un franc succès auprès de nos invités. Ils se sont resservis deux fois !

Donnez nous votre avis !


Préparation: 25 min
Cuisson: 20 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 2 steaks de boeuf
– 1 poivron rouge
– 1 poivron vert
– 1/2 chou blanc si petit sinon 1/4 de chou
– 2 oignons
– 1 bouquet de coriandre fraîche
– sauce soja
– 1 bouillon cube or
– 1 poignée de cacahuète
– 1/2 c. à café de piment d’espelette en poudre ou 1 piment oiseau coupé très finement sans les pépins
– Huile de sésame ou olive si vous n’avez pas
– Sel, poivre


Faire bouillir 25 cl d’eau et y ajouter le cube de bouillon et le délayer dans un bol. Garder de côté.

Faire chauffer le wok (ou une poêle, ça fera très bien l’affaire) avec un peu d’huile de sésame ou d’olive. Y faire revenir les morceaux de boeuf 2-3 minutes préalablement coupés en aiguillettes (attention à ne pas trop le faire cuire car il deviendra élastique à la dégustation), sans le jus, avec un peu de sel et de poivre. Réserver-le de côté.

Couper les 2 poivrons en fines lamelles de 3-4 cm de longueur, émincer les oignons en lamelles et le chou aussi de la même taille. L’idéal étant que les légumes soient coupés grossièrement de la même taille.

Rallumer la wok, remettre un bon filet d’huile de sésame ou olive et y faire revenir les oignons, les poivrons 5 min puis ajouter le chou, le piment et les 3/4 de la coriandre ciselée et faire revenir 5 min encore. Bien remuer régulièrement.

Une fois cuits mais encore croquants, rajouter le boeuf aux légumes et ajouter 4 cuil. à soupe de sauce soja et le bouillon. Laisser mijoter 5 minutes en remuant.

Juste avant de servir, verser un mince filet d’huile de sésame sur le plat et ajouter au-dessus quelques cacahuètes coupés en petits morceaux pour apporter du croquant puis terminer par parsemer le plat de coriandre fraîche ciselée.


Astuce de Domino : vous pouvez servir ce wok avec du riz blanc pour la version traditionnelle ou avec des nouilles chinoises.
Avis d’Eurêka: Et une petite Tsing-Tao peut être aussi très agréable à boire avec ce plat. A consommer avec modération bien sûr !

IMG_0186