Tarte au citron meringuée

tartelette citron mention

Nous voulions tester cette recette incontournable qu’est la tarte au citron. La pate sucrée croustillante aux amandes, la crème fondante pas trop acide, la meringue pas trop sucrée, fait de ce dessert un classique qu’on a toujours plaisir à retrouver?
Beaucoup de recettes différentes existent et nous avons choisi celle du grand pâtissier Pierre Hermé. Elle est vraiment à tomber, et même si elle demande pas mal de temps de préparation, ça en vaut vraiment la peine. Elle vous laissera un « souvenir impérissable ». C’est pas nous qui le disons mais nos invités hier ;

C’est pour c’est jolis moment partagés, ces émotions procurées qu’on est toqué de cuisine et qu’on a voulu partager avec vous ce blog.

Bon assez parlé, passons aux choses sérieuse, la recette!!

Préparation: 1h30 et prévoir 5h pour la pâte (c’est pour le temps de repos, pas pour la faire 😉
Cuisson:  30 min
Difficulté: difficulte 3 pattes

 INGREDIENTS pour 8 personnes (cercle diamètre 28 cm) :

Pâte sucrée:
– 170 g de farine
– 100 g de beurre
– 60 g de sucre glace
– 20 g de poudre d’amandes
– 1 œuf
– 1 pincée de fleur de sel
– 1 gousse de vanille

Crème au citron:
– 220 g de sucre
– 300 g de beurre
– 3 citrons bio
– 4 oeufs

Meringue italienne: 
– 120 g de sucre
– 40 g d’eau minérale
– 2 blancs d’œufs

Finition:
Sucre glace

Préparation de la pâte sucrée beurrée (4 h avant ou sinon la veille … c’est très pratique) :

Dans le bol de votre robot, mixer le beurre  jusqu’à ce qu’il devienne crémeux.

Rajouter le sucre glace, la poudre d’amande, la fleur de sel, les graines de la gousse de vanille, l’œuf et la farine. Bien mélanger après chaque ajout jusqu’à obtenir une boule. Rajouter un peu de farine si la pâte est trop molle.

Envelopper cette boule dans du film alimentaire et mettre au frigo minimum 4 h.

Au bout des 4 heures, beurrer et fariner votre cercle à pâtisserie (ou à défaut un moule à tarte).

Etaler la pâte et fariner au fur et à mesure car la pâte se réchauffe et risque ensuite de coller.
Garnir de pâte votre cercle avec une feuille de papier sulfurisé en dessous.
Disposer le tout (cercle + papier sulfurisé) sur votre plaque de cuisson.
Disposer au frigo une heure pour que la pâte durcisse de nouveau et garde bien sa forme à la cuisson.Ca peut paraître un peu superflu, mais ça vaut le coups. En effet, par manque de temps, nous avons sauté cette étape et les bords de la pâte se sont un peu affaissés lors de le cuisson. Nous avons dû bricoler pour rattraper ça, et même si ça ne s’est pas vu c’est pas top top…

Cuisson de la pâte :

Préchauffer votre four à 170° et sortir du frigo votre pâte.
La recouvrir très largement d’un papier sulfurisé.

Déposer sur le papier des billes de céramique (ou haricots secs/pois chiche) et glisser au four pour 20 minutes.
Retirer les poids ainsi que le papier et remettre à cuire 10 minutes.
Sortir du four, laisser refroidir et retirer le cercle.
Disposer très délicatement votre fond de tarte sur votre plat de service à fond plat (attention, la pâte est fragile ).

 

Préparation de la crème citron :

Préparer un bain marie.
Choisir la casserole et le saladier adéquats et remplir la casserole d’eau (attention pas complètement ! Tester en y déposant le saladier pour vous préserver de tous débordements futurs).
Porter à ébullition.

Dans le saladier (hors du feu), verser le sucre.
Zester les citrons (avec un zesteur ou une râpe à fromage). Ajouter ce zeste au sucre et mélanger délicatement avec les mains pour obtenir un mélange humide et granuleux.
Ajouter les œufs et mélanger au fouet.
Presser les citrons et ajouter leur jus.

Mettre à chauffer le mélange du saladier au bain marie en fouettant de temps en temps jusqu’à atteindre 83° (prévoyez un peu de temps, cela prend 10 bonnes minutes). Vous obtiendrez une texture un peu plus légère qu’une crème pâtissière.

Pendant ce temps, remplir votre évier d’un fond d’eau très froide et couper en gros morceaux les 300 g de beurre.

Dès que la crème est à 83°, retirer du feu et poser la casserole dans l’évier pour faire redescendre la température à 60° (là c’est assez rapide, quelques minutes seulement). Sortir de l’évier
Rajouter le beurre et fouetter jusqu’à ce qu’il ait complètement fondu.Mixer au mixeur plongeant la crème au citron pendant 10 petites minutes.
Cela peut encore paraitre inutile mais c’est cela qui va donner à la crème sa texture si parfaite en éclatant le plus finement possible les molécules de matières grasses.
Verser la crème au citron sur votre fond de tarte.

Préparation de la meringue italienne :

Dans un saladier, verser les blancs d’œufs et les monter avec un fouet.

Dans une petite casserole, porter à ébullition le sucre et l’eau (sans remuer !).
Dès que le sirop est à 121° le verser délicatement mais pas directement sur les blancs d’œufs, vous risqueriez de les cuire ! Il faut s’arranger pour le faire couler sur la paroi du saladier pour qu’il glisse délicatement sur les blancs d’œufs. Augmenter alors un peu la vitesse du batteur.

Fouetter le tout jusqu’à ce que la meringue soit refroidie et ait une texture un peu ferme.
Verser la meringue dans une poche à douille munie d’une douille cannelée moyenne (F8) et décorer la tarte en partant de l’extérieur.
Un peu de patience et de douceur, ça en vaut la chandelle ! N’oubliez pas que c’est d’abord avec les yeux qu’on déguste !
Comme il nous restait de la pâte et de la crème, nous avons fait des petites tartelettes! Miam!
tarte citron mention

Lire la suite

Tataki de veau, shiitake et légumes croquants

tataki de veau, shiitake et legumes croquants mention ok

Ce plat, simple à réaliser, est un véritable délice ! C’est LE dernier coups de coeur des chats toqués, que nous avons découvert grâce un ami aussi toqué de cuisine.
La finesse et l’onctuosité du veau relevé par une marinade riche en goût et qui cuit la viande est à tomber ! Quant aux shiitake, champignons asiatiques, ils ravient nos papilles par leur côté fondant et leur parfum subtil et agréable.

Rien que d’écrire cette article, j’en ai l’eau à la bouche.

Si vous testez cette recette, partagez avec nous vos impressions !

Préparation: 30 min et prévoir de laisser le veau  dans sa marinage minimum 8h avant 
Cuisson:  15 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 6 personnes):

Tataki:

  • 600 g de sous-noix de veau ou de filet de veau en 2 morceaux détaillés en long (dans l’idéal une épaisseur de 3cm pour une largeur de 10 cm max).
  • Huile d’arachide, huile d’olive, un peu d’huile de soja
  • Sauce soja
  • Jus d’un citron
  • 2 Citron verts
  • Marinade :
    • 40 g de sucre roux,
    • 20 g de sel gris de mer,
    • 1 étoile de badiane écrasée (ou anis étoilé),
    • 1 cuillerée à soupe de gingembre frais râpé,
    • 1 gousse d’ail râpée,
    • le zeste d’un citron jaune,
    • 1 piment de Cayenne (piment Oiseau) écrasé,
    • 15 cl de sauce soja

Accompagnement:

  • 400 g de shiitakes (sinon prendre des girolles ou des pleurotes),
  • 4 Carottes (si possible un mélange de carottes blanches, violettes et orange pour donner de la couleur),
  • 100 g de haricots verts frais
  • 2 gousses d’ail.

A l’avance, bien mélanger tous les ingrédients de la marinade. Immerger les deux morceaux de veau dans cette marinade et glisser au réfrigérateur pour 8 heures mini. Retourner une ou deux fois.

Rincer ensuite rapidement la viande sous un filet d’eau et l’éponger parfaitement avec du papier absorbant. Faire chauffer dans une grande poêle quelques gouttes d’huile d’arachide et rôtir le veau sur toutes ses faces (1 minute par face maximum). Plonger la viande sitôt cuite dans un bol d’eau glacée de façon à la rafraîchir instantanément et à nouveau bien l’éponger.

Découper les haricots en morceaux d’un à 2 cm de long. Découper les carottes en 4 dans la longueur et en morceaux de 3/4 cm de longs. Couper la gousse d’ail en petit morceaux. Faire cuire dans de l’eau salée les légumes dans l’ordre : Carottes 12 à 15 minutes, Haricots 7 à 8 minutes avec l’ail. Les sortir pour les plonger aussitôt dans de l’eau glacée afin d’arrêter la cuisson et de garder leur croquant.

Poêler les shiitakes coupés en 4, 3 minute à feu vif avec un peu d’huile (un tout petit peu d’eau dans la poile peut aider au début si vos shiitakes sont frais), puis réduire le feu au minimum et ajouter quelques gouttes de sauce soja et le jus de citron. Confire à feu doux pendant 5 à 10 minutes.
Rajouter au dernier moment les légumes croquants froids pour leur donner juste un petit coup de chaud.

Découper le veau en biais et en tranches fines de 0,5 cm d’épaisseur max. Il doit être très rosé en son centre. Dresser 8-10 tranches par assiette puis, ajouter les shiitakes et les légumes croquants. Assaisonner la viande avec un filet d’huile d’olive vierge mélangé avec du jus de citron vert. Donner un bon tour de moulin à poivre 5 baies sur le tout.

Lire la suite

Galette des rois

galette des rois mention

J’aime la galette, savez-vous comment? Quand elle est bien faites avec du bon beurre dedans!

Même si nous avons bien mangé pendant les fêtes, nous retrouvons toujours avec plaisir la galette des rois le premier dimanche de janvier.
Il y a beaucoup de variantes: pomme, frangipane, crème d’amande, chocolat,… Nous allons faire ici la classique avec une crème d’amande.

Préparation: 30 min
Cuisson: 30 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients:

– 2 rouleaux de pâte feuilletée (vous pouvez aussi la réaliser vous-mêmes. Nous vous donnerons prochainement la recette)
– 100 g de sucre en poudre
– 100 g de beurre doux
– 100 g de poudre d’amande
– 4 jaunes d’oeufs
– 1 fève

Préparation: 

Préchauffer le four à 200 °C.

Préparer la crème d’amande :blanchir 3 jaunes d’oeufs avec le sucre, puis ajouter la poudre d’amande et le beurre mou.

Fouetter 1 jaune d’oeuf avec un peu d’eau pour réaliser la dorure.

Monter la galette : tailler un bord de 1 cm sur les 2 disques de pâte. Sur le premier fond, coller le premier bord avec un peu de dorure, puis mettre le deuxième dessus.

Garnir le tout de crème sur 1 cm d’épaisseur (ne pas oublier la fève), puis refermer avec le deuxième disque. Marquer ensuite les bords en quadrillant les côtés avec le dos de la lame du couteau.

Badigeonner de dorure puis laisser reposer au frais pendant 1/2 h.
Dorer de nouveau et décorer avec la lame d’un couteau.

Enfourner la galette à 200 °C pendant 10 min, puis ramener la température à 180 °C et poursuivre la cuisson durant 20 min.

Laisser tiédir sur une grille avant de déguster.

Lire la suite

Velouté de potiron et marron

veloute potiron marron mention

Que diriez vous d’un velouté doux et gourmand ce soir ? C’est réconfortant, chaud et simple, quoi de mieux en hiver?

En plus, par son onctuosité et la richesse des ingrédients, cette recette peut constituer un plat à part entière. Accompagné d’un bout de fromage et d’un fruit, c’est un repas sain, surtout après les fêtes!

Convaincu ? Alors c’est parti !

Préparation: 15 min
Cuisson:  20 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 8 personnes):

– 1 potiron
– 350 g de marron
– 1 oignon
– 1 cube de bouillon de volaille
-sel et poivre

Éplucher le potiron et le couper grossièrement en morceaux. Le mettre avec les marrons et l’oignon dans un casserole. Recouvrir d’eau, ajouter le cube de bouillon. Saler et poivrer à souhait. Faire cuire.

Planter un couteau dans le potiron. La soupe est prête lorsque le couteau s’enfonce facilement dans le potiron.

Mixer le tout et déguster.

Lire la suite

E. Dehillerin, la mecque du matériel de cuisine à Paris

Tout tout tout, vous trouverez tout chez Dehillerin
Le couteau, le fouet,
Le moule, l’emporte-pièce,
La cuillère, la spatule,
Grand, moyen,
Petit, très petit
Le tamis, le pilon,
La crêpière, la sorbetière
En cuivre, inox, silicone,
Tout tout tout tout
Je vous dirai tout sur le matériel de cuisine

devanture dehillerin ok

Vous aurez compris, si vous cherchez du bon matériel de cuisine, vous savez maintenant où vous rendre !

La maison Dehillerin fournit depuis 1820 les grands restaurants français et étrangers et les particuliers gourmets connaisseurs en accessoires de cuisine et de pâtisserie.

Même si vous n’avez besoin de rien, allez-y jeter un coups d’oeil car vous vivrez une vraie expérience ! Ca vaut le détour !

Dès l’entrée vous vous trouvez d’un coups transporté dans une caverne d’Ali-Baba culinaire ! Vous aurez au début un peu le tournis par la vision de ces milliers d’accessoires accrochés dans tous les sens du sol au plafond.

dehillerin interieur3 mention

Dans cette ambiance un eu désuette, ne cherchez pas de logique ou d’ordre, il y en a partout ! Déambulez, admirez, touchez tous les accessoires et levez la tête !

C’est le temple des moules (il y en a de toutes les tailles !), des casserole en cuivre, des couteaux  et des emporte-pièces de toutes les formes.

dehillerin interieur2 mention

dehillerin interieur mentionA l’étage en-dessous, il y a surtout de très grands contenants, plus appropriés pour les professionnels.

Par contre niveau amabilité, copie à revoir ! La personne à l’accueil n’y connaît rien et les vendeurs, qui eux ont de très bonnes connaissances, ont zéro patience et vous renseignent du bout des lèvres. Quel dommage pour une si belle maison !!

Domino et moi avons été raisonnables, nous avons pris uniquement un fouet et un cercle à tartre de 24 cm.

epidecie dehillerin mention

Enfin, niveau prix, c’est très correct pour du bon matériel de cuisine. Exemple: le cercle à tartre de 24 cm en inox à 4,45€, le fouet taille moyenne à 6,90€.

Bonne visite et partagez avec nous vos impressions !

E.DEHILLERIN
18 et 20, rue Coquillière
75001 PARIS
Métro Les Halles(sortie église ste Eustache)
http://goo.gl/maps/Nkvau
Tél. : 01 42 36 53 13
Email : info@e-dehillerin.fr

Ouvert le lundi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h et du mardi au samedi de 9h à 18h. Fermé le dimanche et les jours feriés.

Gâteau renversé à la grenade

gateau renverse a la grenade ok

Nous avons trouvé cette recette originale, et franchement très bonne pour ne pas dire renversante! C’est très équilibré: la douceur du gâteau alliée à l’acidité du jus+graines de grenade est très agréable. En plus c’est très moëlleux !

Préparation: 20 min
Cuisson:  10 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Source recette: Cuisine et Vins de France

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • Pour le gâteau:

– 1 grenade (ou 2, selon la taille)
– 3 œufs
– 120 g de sucre
– 150 g de farine tamisée
– 200 g de beurre
– 1 cuil. à café de vanille en poudre
– 1 cuil. à soupe de vanille liquide

  • Pour le caramel :

– 150 g de sucre
– 10 cl de jus de grenade
– 6 gouttes de jus de citron

Préchauffer le four à 180° (th 6) et tapisser un moule à manqué de papier sulfurisé.
Ouvrir la grenade et prélever les graines.
Faire fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie.

Faire un caramel : dans une petite casserole, faire bouillir le jus de grenade et le sucre 6 à 8 min. Hors du feu, ajouter le jus de citron puis verser le tout dans le moule. Poser les graines de grenade dessus. Ca peut paraître surprenant, mais n’ayez crainte, ça marche !

Dans une jatte, fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la vanille, la farine et le beurre fondu, toujours en fouettant.

Verser la pâte dans le moule délicatement sur les graines et le caramel puis enfourner pour environ 40 min.
Laisser tiédir un peu le gâteau puis démouler-le en le retournant sur un plat de service.
Servir à température ambiante.

Lire la suite

Tartare de saint-jacques à la passion

tartare st jacques a la passion ok

Nous avons une passion pour les tartares en entrée . Qu’ils soient de poisson ou de viande, c’est toujours un vrai plaisir en entreée!
C’est frais, c’est léger, c’est assaisonné tout en subtilité !

Préparation: 20 min
Cuisson:  10 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Source recette: Cuisine et Vins de France

Ingrédients (pour 4 personnes):

– 400 g de noix de saint-jacques sans corail
– 2 fruits de la passion
– 1/3 de céleri-rave
– 1 combaya  (à défaut 1 citron vert)
– 1 petit piment (à défaut quelques gouttes de Tabasco)
– 1 botte de ciboulette
– 4 cuil. à soupe d’huile d’olive (une bonne de préférence)
– fleur de sel

Peler le céleri, le couper en petites dés. Faites-les blanchir 10 min à l’eau bouillante puis égouttez-les.

Couper les fruits de la passion en 2, tamiser leur jus et leur pulpe en l’écrasant pour en extraire tout le jus.
Laver le combaya, râper son zeste et presser le fruit dans le même bol.

Préparer la vinaigrette dans le bol avec le jus de combaya, en ajoutant le jus de fruit de la passion, l’huile, le piment émincé fin, la ciboulette ciselée et du sel.

Rincer et éponger les saint-jacques. Couper-les en petits dés.
Dans un saladier, mélanger-les au céleri et arroser de la vinaigrette. Répartir dans des verrines et placer au frais jusqu’au moment de servir.

Lire la suite

Osso-buco à la milanaise

osso buco à la milanaise mention

Un classique qu’on refait avec toujours autant de plaisir ! L’odeur qui se dégage de ce plat est dingue, tant de saveurs en même temps ! Ca sent l’Italie, le vin rouge et peut s’accompagner de spaghettis  ou d’un risotto au safran. Et nous on aime bien ajouter du parmesan dessus…

Et vous, comment l’accompagnez-vous ?

Préparation: 25 min
Cuisson:  1h10
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 6 personnes):

– 6 tranches épaisses de jarret de veau (si possible, le prendre chez le boucher)
– 2 oignons
– 1 carotte
– 2 branches de céleri
– 3 filets d’anchois à l’huile (optionnel)
– 1 orange
– 1 citron
– 2 gousses d’ail
– 1 bouquet de persil plat
– 15 cl de vin blanc sec
– 1 tablette de bouillon de boeuf
– 50 g de farine
– 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
– 20 g de beurre
– sel et poivre

Diluer la tablette de bouillon dans 15 cl d’eau très chaude. Eplucher la carotte, le céleri et les oignons, émincez-les.

Fariner les tranches de jarret, tapoter-les pour faire tomber l’excédent de farine.

Faites chauffer le beurre et l’huile dans une cocotte allant au four, mettez-y la viande à revenir des deux côtés pour qu’elle soit colorée. Préchauffer le four à 180°C .
Ajouter les légumes préparés dans la cocotte., faites-les un peu dorer en remuant. Verser le vin, porter à ébullition pour que l’alcool s’évapore. Baisser le feu, saler, poivrer, mouiller avec la moitié du bouillon  et gratter bien le fond de la cocotte avec une cuillère en bois pour décoller les sucs de cuisson. Couvrer et enfourner pour 1h. Vérifier de temps en temps qu’il reste assez de bouillon dans la cocotte et n’hésitez pas à en rajouter un peu.

Préparation de la gremolata. Laver et essuyer l’orange et le citron. Prélever sur chacun des fruit plusieurs larges bandes de zeste et hachez-les finement. Hacher également les anchois, l’ail pelé et le persil effeuillé. Réunir ces ingrédients dans un bol et mélanger. Ajouter cette gremolata dans la cocotte 5 min avant la fin de cuisson de l’osso-buco.

Disposer l’osso-buco dans un plat de service creux, déglacer la cocotte avec un peu de bouillon, verser-le sur le plat afin que le jus soit léger. Servir aussitôt avec des spaghettis ou du riz au safran.

Lire la suite

Gâteau à la mode de Nantes

gateau nantais entier

Amis nantais, on lève les mains, les poings, votre verre et on chante car on fier de faire découvrir aujourd’hui le gâteau à la mode de chez vous !

Ceux qui n’aiment pas le rhum, s’abstenir ! Eh oui ce sont de bons vivants les nantais !

Préparation: 20 min
Cuisson: 40 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 4 personnes):

– 100 g de poudre d’amandes
– 150 de sucre glace
– 150 g de sucre en poudre
– 40 g de farine
– 125 g de beurre mou
– 3 oeufs
– 10 cl de rhum brun
– sel
– papier sulfurisé

Préparation: 

Préchauffer le four à 180°C . Beurrer le bord d’un moule à manqué de 22 cm de diamètre (si un peu plus petit ok mais pas plus grand surtout car il faut qu’il soit épais), tapisser le fond d’un disque de papier sulfurisé.

Dans le bol d’un robot (ou au batteur électrique à vitesse moyenne), mettre le sucre en poudre et le beurre. Battre jusqu’à obtenir un mélange mousseux puis, toujours en fouettant, incorporer petit à petit la farine, la poudre d’amandes, 2 cuillerées à soupe de rhum, les oeufs et une petite pincée de sel.

Verser la pâte dans le moule, enfourner pour 40 min environ. Vérifier la cuisson (planter la pointe d’u  couteau a centre, elle doit ressortir à peine humide). Démouler le gâteau.

Mélanger 2 cuillerées à soupe de rhum avec la même quantité d’eau et badigeonner le gâteau encore chaud au pinceau. Laisser refroidir.

Pour le glaçage (optionnel mais fait son petit effet et ajoute du croquant).

Dans un bol, mélanger le sucre glace avec un peu de rhum pour obtenir un glaçage épais (donc verser le rhum petit à petit pour obtenir la consistance voulue). Etaler-le sur le gâteau refroidi à l’aide d’une spatule puis laisser sécher le glaçage au moins 1h à température ambiante avant de servir. Ce glaçage est optionnel.

part gateau ok jpg

Lire la suite

Crevettes de Madagascar, purée de panais et poire

crevette de madagascar purée de panais et poire VOK

Saveur d’ici et d’ailleurs, une délicate entrée et originale ! Vous m’en direz des nouvelles !

Préparation: 20 min
Cuisson: 5 min

Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients:

– 8 grosses crevettes crues, surgelées (celle trouvée chez Picard, « Crevettes entières crues de madagascar » sont parfaites)
– 1 poire
– 2 gros panais
– Poivre 5 baies
– Sauce soja
– Crème, beurre
– Ciboulette

Eplucher et découper grossièrement les panais et les poires Les faire cuire ensemble ou séparément dans de l’eau salée, pendant 20/25 minutes.

Séparer les panais et les poires, écraser les panais en purée, ajouter une cuillère de crème et une grosse noisette de beurre salé. Ajouter les poires en petit morceaux à la purée de panais de façon a ce qu’elles gardent un peu de consistance. La purée est prête.

Faire chauffer une poile a feu vif (baisser très légèrement si trop fort), disposer les crevettes grises dans la poile, entières. Ajouter l’équivalent de 4 cuillères à soupe de sauce soja et poivrer abondamment avec du 5 baies pendant la cuisson.
Quand les crevettes sont roses sur la moitié de la face où elles cuisent, retourner-les. Poivrer à nouveau, rajouter de la sauce soja si vous le voulez. Quand elles sont complètement roses, sur les deux faces, sorter-les.

Disposer un peu de purée de panais dans une petite assiette ou un petit bol. Entourer votre purée de 2 crevettes. Ciseler un brin de ciboulette au dessus pour la déco.

Lire la suite