Blanquette de cabillaud au curry et aux poireaux de deux façons

blanquette de cabillaud au curry et poireaux frits

La blanquette, quoi de plus réconfortant que ce bon plat d’hiver. Concoctée par notre grand-mère, elle remémore toujours de doux instants remplis de douceur et de repas en famille.

Nous voulions retrouver toutes ces émotions, tout en essayant de la revisiter. Nous vous avons dégoté une blanquette de cabillaud au curry et poireaux frits, très fine et riche en goûts. Un grand merci au blog Epicetout, La cuisine de Dany pour nous avoir fait découvrir ce beau plat!

Vous allez nous dire que c’est un sacré changement vs la recette classique. Une bonne recette classique revisitée et pleine de goûts, c’est l’esprit des Chats Toqués !


Préparation: 15 min
Cuisson: 25 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 800 g de dos de cabillaud
– 2 petits oignons
– 2 poireaux
– 20 cl de bouillon de volaille
– 20 cl de crème fraîche semi-épaisse
– 2 cuillères à café de curry
– 1 cuillère à café de maïzena
– 20 g de beurre
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
– 10 cl d’huile de friture
– sel, poivre


Épluchez et émincez les oignons.

Retirez les extrémités des poireaux et coupez-les en fines lamelles dans le sens de la longueur. Lavez et séchez-les.
Faites revenir les oignons et 1 poireau dans le beurre chaud additionné d’1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Versez le bouillon de volaille et ajoutez le curry.
Laissez cuire à feu doux 10 à 15 min.

Faites frire les lamelles de poireau restant dans l’huile de friture très chaude.
Retirez-les à l’écumoire et réservez sur un papier absorbant.

Ajoutez la crème et la maïzena dans le bouillon et mélangez pour faire légèrement épaissir.

Coupez le poisson en 8 morceaux et mettez-les dans le bouillon. Laissez cuire sur feu doux 5 min, salez et poivrez.

Répartissez le poisson dans des assiettes creuses et recouvrez de sauce. Éparpillez les lamelles de poireaux frits.


Astuce de Domino : accompagné d’un Chablis bien frais, vous vous lécherez les babines!
Astuce d’Eurêka: et pour accompagner ce plat, du riz ou une purée maison de pomme de terre.

Publicités

Courge spaghetti à la bolognaise

courge butternut à la bolo

Cet automne, nous nous sommes pris de passion pour les légumes d’automne, que, avouons-le, nous connaissions très mal. Courge butternut, courge spaghetti, potimarron,…se sont invités au menu pour le grand plaisir de tous.

Ces légumes ont l’avantage d’apporter de la nouveauté dans nos assiettes, de découvrir de nouveaux goûts et pour un prix très modique. Alors pourquoi s’en priver!
Nous avons commencé par la courge spaghetti car grands amateurs de pâtes que nous sommes, ce légume nous a toujours interloqué. Et finalement on retrouve les mêmes recettes que les pâtes mais avec un légume. Nous vous avions dit que c’était original !

Allez hop on enfile son tablier et on se lance à la découvert de la courge spaghetti !


Préparation: 60 min
Cuisson: 45 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 1 courge spaghetti
– 400g de viande de boeuf haché
– 2 boites de sauce tomate
– 1 kub’or
– 2 oignons
– 3 gousses d’ail
– 1 filet d’huile d’olive
– 2 cuil. soupe d’herbes de Provence
– 2 cuil. soupe de basilic


Mettre la courge spaghetti entière dans un plat allant au four et la faire chauffer ainsi pendant 45 minutes à 200°C.

Lorsque la courge est cuite, sortez-la du four, et pendant qu’elle refroidie, commencez à préparer la sauce bolognaise.

Faites chauffer un filet d’huile dans une sauteuse, ajouter oignons et ail émincé, puis le kub’or. Laissez fondre et ajoutez la viande. Bien mélanger. Une fois la viande cuite, ajoutez la boite de sauce tomate. Laissez mijoter puis, en fin de cuisson, ajoutez les aromates.

Une fois la sauce prête, laissez-là mijoter tout doucement en surveillant.

Préparer la courge en la coupant en 2 dans le sens de la longueur. Avec un couteau, tranchez autour des pépins au milieu, puis avec une cuillère, otez la masse centrale. Ensuite, avec une fourchette détachez délicatement  la chair qui vient en forme de spaghettis.

Mettre la courge dans les assiettes et ajoutez la bolognaise au-dessus


Astuce de Domino : vous pouvez aussi cuire la courge dans une cocotte. La mettre entière et la laisser cuire 30 min.
Astuce d’Eurêka: une autre jolie recette est celle de la courge spaghetti carbonara. Un autre classique des pâtes revisité!

Curry de crevettes au lait de coco – recette de Cyril Lignac

curry de crevettes au lait de coco

Vous aurez remarqué que ces derniers temps nous sommes très crustacés! En même temps quand on est près de la mer, on aurait tort de s’en priver!
A nouveau une recette simple et de Monsieur Cyril Lignac, attention!
Et seulement prête en 10 minutes!
Alors, prêt, feu, cuisinez !


Préparation: 10 min
Cuisson: 10 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 6 personnes):

– 30 grosses crevettes crues, fraîches de préférence et décortiquées
– 2 oignons
– 10 brins de coriandres
– 20 cl de lair de coco
– 3 cuil. s. de crème fraîche
– 4 cuil. s. de curry en poudre
– 3 cuil. s. d’huile d’olive
– Sel, poivre


Lavez, séchez et effeuillez la coriandre. Pelez et hachez finement les oignons.

Faites chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile dans une sauteuse. Quand elle est chaude, faites-y sauter rapidement les crevettes à feu vif pendant 2 minutes. Salez et poivrez. Retirez-les de la sauteuse.

Ajoutez le reste d’huile dans la sauteuse et faites chauffer, puis faites-y revenir l’oignon émincé en remuant une minute. Saupoudrez de curry, mélangez bien. Versez le lait de coco et la crème. Portez à ébullition.

Aux premiers frémissements, remettez les crevettes. Mélangez de manière à bien enrober les crevettes de sauce curry. Rectifiez l’assaisonnement.

Poursuivez la cuisson 2 minutes.

Versez dans un plat, parsemez de coriandre et servez aussitôt, avec du riz basmati par exemple.


Astuce de Domino : mon ami Cyril Lignac m’a soufflé dans l’oreille que vous pouviez ajouter des bâtonnets de pomme verte pour ajouter de la fraîcheur.
Astuce d’Eurêka: moi aussi il m’a soufflé une astuce, non mais ! A la place du riz basmati, vous pouvez préparer un riz cantonnais en ajoutant des petits pois, des dés d’ananas et de haricots verts coupés en petits tronçons.

Moules marinières – comme un air de vacances…

moules marinières

Les moules marinières, un grand classique qui rappelle les vacances à la mer. Etant à St Malo, vous allez me dire ça en a tout l’air !

Au vin blanc/oignons, au curry, à la crème, les recettes sont variées et font le bonheur de tous.
Ici nous avons cuisiné la recette classique: les moules marinières, finalement notre préférée!
Avec une bonne bière et des frites, un bon repas marin simple et goûteux!
A la vôtre !


Préparation: 10 min
Cuisson: 5 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 4 kg de moules
– 3 oignons
– 25 cl de vin blanc sec
– 4 branches de céleri (optionnel)
– 1/2 bouquet de persil plat
– 25 g de beurre
– Sel, poivre


Bien nettoyer les moules sous l’eau en enlevant les coquillages et le sable. Jeter les moules qui restent ouvertes.

Émincer les oignons en petits dés et émincer également le céleri.
Ciselez le persil et le mettre de côté.
Dans une grande marmite faire fondre le beurre, faite suer les oignons pour qu’ils aient une belle couleur brune, ajouter les moules, le céleri, ajouter un peu de sel mais pas trop car les moules sont déjà salées.
Terminer par ajouter le poivre, arroser de vin blanc et laisser cuire a feu vif pendant 5 minutes, le temps que toutes les coquilles s’ouvrent.
A la toute fin, parsemer les moules par le persil/
Et voilà c’est déjà prêt !

Astuce de Domino : pour le vin blanc, un muscadet sera parfait
Astuce d’Eurêka: ne pas lésiner sur les oignons, c’est ce qui donne du goût!

Wok au boeuf – façon Les Chats Toqués

wok au boeuf nov 2014

Ce matin en faisant les courses, nous avons eu envie de nous évader en cuisinant un wok vietnamien.

N’ayant pas pris la liste des ingrédients avec nous, nous avons acheté les ingrédients qui nous remémoraient les woks dégustés au restaurant: soja, poivron, chou, cacahuète, sauce soja…

Donc cette recette de wok n’est peut-être  pas dans les règles de l’art des woks vietnamien, mais en tout cas elle y ressemble et a remporté un franc succès auprès de nos invités. Ils se sont resservis deux fois !

Donnez nous votre avis !


Préparation: 25 min
Cuisson: 20 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 2 steaks de boeuf
– 1 poivron rouge
– 1 poivron vert
– 1/2 chou blanc si petit sinon 1/4 de chou
– 2 oignons
– 1 bouquet de coriandre fraîche
– sauce soja
– 1 bouillon cube or
– 1 poignée de cacahuète
– 1/2 c. à café de piment d’espelette en poudre ou 1 piment oiseau coupé très finement sans les pépins
– Huile de sésame ou olive si vous n’avez pas
– Sel, poivre


Faire bouillir 25 cl d’eau et y ajouter le cube de bouillon et le délayer dans un bol. Garder de côté.

Faire chauffer le wok (ou une poêle, ça fera très bien l’affaire) avec un peu d’huile de sésame ou d’olive. Y faire revenir les morceaux de boeuf 2-3 minutes préalablement coupés en aiguillettes (attention à ne pas trop le faire cuire car il deviendra élastique à la dégustation), sans le jus, avec un peu de sel et de poivre. Réserver-le de côté.

Couper les 2 poivrons en fines lamelles de 3-4 cm de longueur, émincer les oignons en lamelles et le chou aussi de la même taille. L’idéal étant que les légumes soient coupés grossièrement de la même taille.

Rallumer la wok, remettre un bon filet d’huile de sésame ou olive et y faire revenir les oignons, les poivrons 5 min puis ajouter le chou, le piment et les 3/4 de la coriandre ciselée et faire revenir 5 min encore. Bien remuer régulièrement.

Une fois cuits mais encore croquants, rajouter le boeuf aux légumes et ajouter 4 cuil. à soupe de sauce soja et le bouillon. Laisser mijoter 5 minutes en remuant.

Juste avant de servir, verser un mince filet d’huile de sésame sur le plat et ajouter au-dessus quelques cacahuètes coupés en petits morceaux pour apporter du croquant puis terminer par parsemer le plat de coriandre fraîche ciselée.


Astuce de Domino : vous pouvez servir ce wok avec du riz blanc pour la version traditionnelle ou avec des nouilles chinoises.
Avis d’Eurêka: Et une petite Tsing-Tao peut être aussi très agréable à boire avec ce plat. A consommer avec modération bien sûr !

IMG_0186

Spaghetti tomate mozzarella basilic – semplicimente buono !

spaghetti tomates basilic zoom

Durant les vacances, on n’a pas toujours le temps ni l’envie de passer des heures en cuisine.

Par contre on aime toujours se faire plaisir!

La solution: de petites recettes simples et pleines de goûts qui nous permettent d’allier plaisir et rapidité!

Voici donc une petite recette de pâtes d’une simplicité à tomber et pleine de saveurs, réalisée par mon ami Ronan.

Après Go à la mer ou bain de soleil !


Préparation: 5 min
Cuisson: 2h
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

– 600g de spaghetti de qualité
– 2 mozzarella di buffala si possible
– 500g de tomates cerises
– 20 feuilles de basilic frais (c’est important, sinon la recette perd de son intérêt)
– huile d’olive
– sel, poivre


Faire bouillir 1L d’eau salée dans une grande casserole.

Coupez la mozzarella en cubes assez larges,  les tomates cerises en deux et hachez le basilic grossièrement.

Jetez les pâtes dans l’eau et les faire cuire all dente (8-9 minutes selon les pâtes).

Egouttez les spaghetti, les mettre dans une assiette, mettre quelques tomates, quelques cubes de mozzarella et du basilic.

Terminez par un bon filet d’huile d’olive, poivrez, salez, c’est prêt!

Bonne dégustation !


Astuce de Domino : si vous connaissez un bon traiteur italien à côté de chez vous, achetez-y la mozzarella. Elle est souvent bien meilleure qu’en supermarché.

Astuce d’Eurêka: Pour les grands amateurs de pâtes, n’hésitez pas à ajouter un peu plus de spaghetti.

spaghetti tomates basilic fin

 

Cake au roquefort et poires (Angélys)

cake poire roquefort mention

L’été, on court après ce qui est simple, rapide et frais.

Gazpacho, grandes salades, crudités, tarte et cake trônent sur les cartes pour le grand bonheur de tous.

Pour autant, nous ne renonçons pas à la gourmandise ! Ce cake, avec son mélange sucré-salé poire-roquefort, est très goûteux et pas du tout sec. Il peut se déguster à l’apéro, en entrée ou un plat, et est idéal pour tous les végétariens !

Une recette qui vient de notre magazine préféré Cuisine et Vins de France.


Préparation: 15 min
Repos: 30 min
Cuisson: 45 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 8-10 personnes):

– 2 poires Angélys, ou conférence si vous n’en trouvez pas
– 200g de roquefort
– 3 oeufs
– 50g de gruyère râpé
– 1 sachet de levure
– 15 cl de crème liquide entière
– 8 cl d’huile d’olive
– Poivre


Emiettez le roquefort à la fourchette.

Dans un saladier, battre les œufs en omelette puis incorporer progressivement la farine et la levure en fouettant vivement pour obtenir une pâte lisse.
Versez la crème puis l’huile, sans cesser de mélanger.
Ajouter le roquefort émietté et le gruyère râpé, puis 2 bonnes pincées de poivre et mélanger.

Mettre au réfrigérateur 30 min.

Préchauffer le four à 180° (th.6).

Pelez les poires, retirez cœur et pépins. Coupez la chair en cubes. Séchez-les sur du papier absorbant et incorporez-les aussitôt à la pâte pour éviter qu’ils ne noircissent.

Versez le tout dans un moule à cake tapissé de papier sulfurisé.

Enfournez pour 45 min. Vérifiez la cuisson en piquant la lame d’un couteau dans le cake, elle doit ressortir à peine humide.

Laissez tiédir avant de démouler.


Astuce de Domino : En plat, servir ce cake avec des feuilles de roquette et quelques pignons de pin torréfiés

Astuce d’Eurêka: Un jurançon accompagnera parfaitement ce cake

Soufflé aux épinards et deux fromages (recette Thermomix)

soufflé ok mention

Les derniers soufflés que nous ayons mangé datent de notre enfance, lorsque notre mère nous en faisait accompagné de sa salade verte.

Une recette classique au fromage, qui était réconfortante et qui faisait office de plat.

Nous aimions racler les bords croustillants des parois du plat, directement à la fourchette et nous nommions ça le « cramé ».

Un geste d’enfance que nous avons eu plaisir à retrouver à travers cette recette avec cette fois-ci une déclinaison un peu plus originale: le soufflé aux épinards et deux fromages.


Préparation: 10 min
Cuisson: 20 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 6 personnes):

– 50g de parmesan, coupé en morceaux
– 20g de beurre
– 200g d’épinard
– 40g de fromage de chèvre frais (type Petit Billy)
– 200g de fromage blanc 20% MG
– 4 cuil. à soupe de maizena
– 6 feuilles de basilic frais
– 4 œufs, blancs et jaunes séparés
– 2 pincées de sel
– 2 pincée de poivre


Préchauffer le four à 200°C (Th.7-8) et beurrer 6 moules à soufflé individuel ou un grand plat à soufflé.

Mettre le parmesan dans le bol mixeur et mixer 10-15 sec/vitesse 10. Transvaser dans un récipient et réservez.

Mettre le beurre dans le bol et faire fondre 1min30/90°C/vitesse touillage sans le gobelet doseur au-dessus.
Ajouter les épinards et faire revenir 3 min/100°C/vitesse 1.
Puis ajouter le formage de chèvre, le parmesan, le fromage blanc, la maïzena le basilic et sel et poivre et mixer 30 sec/vitesse 5. Racler la paroi du bol avec la spatule.
Ajouter les jaunes d’oeuf et mélanger 10 sec/vitesse 4. Transvaser dans un récipient et réservez.

Laver et essuyer soigneusement le bol afin que les blancs montent bien.

Mettre les blancs dans le bol et donner 2 impulsions de turbo pour « casser » les blancs.  Insérer le fouet et fouetter 3 min/vitesse 3,5. Vérifiez que les blancs soient bien fermes. Si ce n’est pas le cas, redonner un petit coup de fouet.

Incorporer ces blancs à la préparation délicatement sans casser les blancs montés.

Remplir les moules ou le grand moule a 3/4 et enfourner 20 min pour les moules individuels et 25 min pour le grand moule.

Servir le soufflé dès sa sortie du four pour qu’il ne retombe pas.


Avis de Domino : un petit verre de rosé peut être très agréable en accompagnement.

Avis d’Eurêka: et pourquoi pas un deuxième?!?

Déclinaison de radis et rhubarbe – Accompagnement viande ou poisson

OK

Il n’est pas toujours évident de trouver un accompagnement sympa pour un plat de viande ou de poisson.

Vous me direz il y a le traditionnel riz, pâte, poêlée légumes,…qui fonctionnent très bien pour beaucoup de plats. Par contre rien de très original à l’horizon.

Nous vous proposons donc aujourd’hui un accompagnement original et très simple, que le chef Damien de 750G nous a fait découvrir au salon du blog culinaire il y a quelques semaines.


Préparation: 10 min
Cuisson: 10 min
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 6 personnes):
– 1 radis noir
– 2 bottes de radis roses
– 2 branches de rhubarbe, assez larges et bien rouges si possible
– 1/2 cuil. à café de sucre en poudre blanc
– 1/4 de zeste d’un citron jaune
– quelques gouttes de citron jaune
– huile d’olive
– sel, poivre


Lavez le radis noir et les radis roses.
Coupez le radis noir en rondelles de 4 mm environ puis taillez de fines lamelles, en gardant la peau noire.
Coupez les radis en gardant 3 cm environ de queue.
Coupez la rhubarbe en rondelles fines de 3 mm environ en enlevant les quelques filaments si ils se détachent en coupant. Il est plus joli de garder la belle couleur rouge de la rhubarbe.

Faire chauffer une poêle à feu moyen avec 4 cuil. soupe d’huile d’olive. Puis jetez les radis roses et les faire rissoler 3 min en les remuant souvent. Il faut que les radis restent roses.
Puis ajouter les lamelles de radis noir. Laissez rissoler 5 min avec les radis roses en remuant régulièrement.
Ajouter le sucre en remuant bien.

Enfin ajouter la rhubarbe et laissez cuire que 2 min, il ne faut pas qu’elle se transforme en compote.

Tous les éléments doivent rester croquants, la surcuisson enlèverait tout le charme à ce plat.

Terminer par quelques gouttes de jus de citron , salez et poivrez puis enfin râpez quelques zestes de citron sur le dessus.


Avis de Domino:  Comment utiliser cet accompagnement?

Avis d’Eurêka: En accompagnement de viande ou poisson. Ou bien avec un sorbet de framboise, un délice original!

Dos de cabillaud et fricassée d’artichauts avec son crumble au thym

 

cabillaud artichaut mention

Voici un plat très rapide, fin et équilibré.

Une recette qui sent bon le sud de la France avec ses artichauts au thym et son dos de cabillaud.

La sauce, à base de fromage blanc, est vraiment très goûteuse et d’une simplicité déroutante!

Recette de L’Atelier des Chefs, lors de notre cours en ligne.

 

Préparation: 20 min
Cuisson: 10 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 4 personnes):

– 4 pièces de dos de cabillaud avec peau (frais ou surgelé)
– 450 g de mini-cœurs d’artichaut (frais ou plus simple surgelé => Picard)
– 5 gâteaux Tuc (recette classique nature)
– 200g de fromage blanc 0%
– 1 bouquet garni (thym/laurier)
– 2 branches de thym
– 1 gousse d’ail
– 1 échalote
– 5 cl de vin blanc
– 10g de sucre blanc en poudre
– 1 citron
– 1 cuil. à café de coriandre
– Sel, poivre
– Huile d’olive

 

Préchauffer votre four à 200°C

Concasser les TUC dans un bol et ajouter les 2 branches de thym.

  • Pour la sauce

Mettre le jus du citron, la moitié de l’échalote et le sucre dans une casserole. Faire réduire jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse, puis laisser refroidir.
Mélanger ensuite le fromage blanc à la réduction froide, puis réserver.

  • Pour la garniture

Dans une cocotte chaude avec de l’huile d’olive, colorer vivement les artichauts(si surgelés, les mettre encore surgelés). Ajouter le reste des échalotes ciselées, le bouquet garni et l’ail taillé fin, puis assaisonner de sel et de coriandre ciselée. Déglacer ensuite avec le vin blanc et poursuivre la cuisson à feu moyen pendant 6 à 8 min (tester la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau).

  • Pour le poisson

Sur une plaque allant au four garnie d’une feuille de papier sulfurisé, disposer les pavés de cabillaud préalablement assaisonnés de sel et de poivre avec côté peau au-dessus. Ajouter l’huile d’olive, puis enfourner à 200°C(th.7) durant 5 à 6 min. Attention à ne pas surcuire, ça deviendrait sec

  • Pour le dressage

Ranger les cœurs d’artichauts en ligne d’une grande assiette et en mettre quelques-uns à droite de la ligne pour poser dessus le pavé de cabillaud (peau au-dessus) et qu’il soit ainsi surélevé. Verser la sauce sur la peau du cabillaud et ajouter le crumble dessus. Mettre le reste de la sauce dans un petit récipient..

 

Astuce de Domino: Pour être sûr que votre poisson soit bien cuit, il suffit de voir un peu de « matière »/ « petites bavures » autour de la base du poisson

Avis d’Eurêka: Une recette bonne et très peu calorique, donc possibilité de se resservir !