Panna cotta aux fruits de la passion

panna cotta aux fruits de la passion 1 mention

Pour finir un repas, la panna cotta a de nombreux attraits. Légère, fraîche et fruitée, elle apporte une note finale plutôt très agréable pour une fin de repas.

En plus, c’est très rapide à faire et peut se faire la veille! Il faut donc  juste la préparer en amont pour qu’elle puisse bien prendre.

Les recettes de coulis au-dessus sont multiples et peuvent donc être déclinables à souhait!


Préparation: 20 min
Cuisson: 15 min
Réfrigération: 2 h minimum
Difficulté: difficulte 1 patte


Ingrédients (pour 4 personnes):

Pour la pana cotta:
– 33 cl de crème liquide entière : 33 cl
– 33 g de sucre en poudre : 33 g
– 2 feuilles de gélatine de 2 g
– 1 gousse de vanille

Pour le coulis de fruit:
– 8 fruits  de la passion
– 7 cl de jus d’orange
– 33 g de sucre en poudre
– 4 g de fécule de maïs (Maïzena)


  • Pour la pana cotta:

Mettre la gélatine dans de l’eau froide pour la ramollir.

Porter la crème à ébullition avec 50 g de sucre et la gousse de vanille fendue en deux, stopper le feu.
Attendre 2 min que la crème refroidisse, puis mettre la gélatine et mélanger.

Répartir ensuite la crème dans 6 verrines, puis laisser reposer au réfrigérateur au minimum pendant 2 h.

  • Pour le coulis de fruits

Couper les fruits de la passion en 2 et récupérer les graines avec une petite cuillère.
Mélanger les graines et le jus d’orange dans une casserole, porter à ébullition.

Mélanger la maïzena avec l’eau froide et verser le tout sur le jus de fruits chaud en mélangeant constamment. Porter de nouveau à ébullition, puis passer le tout au chinois et réserver au réfrigérateur.

Vérifier que la pana cotta est bien prise. Rajouter le coulis de fruit au-dessus et servir bien frais.


Astuce de Domino : si la panna cotta ne prend pas assez vite, passez-les 30 min au congélateur pour une pris plus rapide.
Avis d’Eurêka: un sablé émietté dessus ou un petits gâteau style breton à côté est très agréable avec.

panna cotta aux fruits de la passion 2 mention

Publicités

Saint-Jacques, chutney d’ananas et raisins

st jacque chutney mention

En entrée ou en plat, les St Jacques ravissent toujours nos papilles.

Il existe une multitude de recettes, mais les St Jacques restent toujours les stars du plat/entrée, et elles le valent bien! Elégantes, un goût raffiné et une texture à part entière, les St Jacques s’habillent aujourd’hui de leur habit sucré-salé.

Prêt pour une recette aussi simple que bonne? C’est parti !

Recette de L’Atelier des Chefs, lors de mon cours en ligne.

 

Préparation: 20 min
Cuisson: 20 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 4 personnes):

– 12 noix de Saint-Jacques (fraîches ou surgelées)
– 300g d’ananas (frais ou en boîte)
– 30g de raisins secs blonds
– 30g de miel
– 100g de mesclun
– 4cl de vinaigre de vin blanc (ou vinaigre de Xérès)
– 3cl de sauce soja (la « salé » pour ceux qui se poseraient la question)
– Huile d’olive
– Fleur de sel, poivre

Dans une casserole, mélanger le miel, le vinaigre et le poivre, puis cuire à feu fort pour obtenir un caramel clair.

Ajouter ensuite les cubes d’ananas surgelés, les raisins égoutés, puis un verre d’eau.

Laisser mijoter durant 15 à 20 min (le liquide doit s’être évaporé totalement). Si le feu est trop fort, ajouter un peu d’eau en cours de cuisson et tourner avec une cuillère en bois de temps en temps.

Faire chauffer une poêle, puis verser l’huile d’olive et saisir vivement les noix de Saint-Jacques sur une face pendant 2 min. Surtout ne pas les cuire plus, elles deviendraient plastiques.

Ne pas les retourner (la cuisson en sera meilleure) et ajouter la sauce soja, puis poursuivre la cuisson durant 1 min.
Éteindre le feu et assaisonner légèrement les noix de Saint-Jacques de fleur de sel.

Au centre d’une assiette, dresser de beaux morceaux de chutney, puis poser dessus 3 noix de Saint-Jacques, face dorée vers le haut.
Huiler légèrement le mesclun et réaliser un joli bouquet, puis le déposer sur les noix de Saint-Jacques.
Décorer les assiettes d’un trait du jus de cuisson des noix de Saint-Jacques et d’un trait de sauce soja.

 

Astuce de Domino: N’ayez pas peur de laisser assez longtemps le chutney sur le feu. Ca doit caraméliser, avoir une jolie couleur brune. Il n’y doit plus y avoir d’eau à la fin du tout.

Avis d’Eurêka: Une recette qui sera un franc-succès garanti! Une recette aussi qui, à part le chutney qui peut être préparé en avance, est très rapide et peut être faite à la dernière minute. Pratique quand on reçoit !

Tiramisu au café, la recette traditionnelle

tiramisu mention

Vous allez me dire le Tiramisu au café, un grand classique !
Oui c’est vrai mais on éprouve toujours beaucoup de plaisir à le faire et à le manger, non?
Ces différentes couches: biscuits imbibés de café, mascarpone et poudre de chocolat, c’est hyper ludique et amusant à réaliser.

Préparation: 30 min
Cuisson: 15 min
Repos: 15 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour 6 personnes):
  • Pour les biscuits (sinon vous pouvez acheter des biscuits à la cuillère dans le commerce: prendre 2 paquets):

–  3 œufs
– 80g de sucre en poudre
– 80g de farine

  • Pour la crème:

–  3 œufs
– 50g de sucre en poudre
– 250g de masacarpone
– 50g de cacao en poudre non sucré
– 12 cl de crème liquide entière
– 25 cl de café

  • Pour le biscuit

Préchauffer le four à 220 °C (Th.7).
Clarifier les œufs (séparer les blancs des jaunes). Monter les blancs en neige et ajouter le sucre quand ils deviennent mousseux. Ajouter les jaunes, puis la farine tamisée, mélanger délicatement. Étaler ensuite la pâte sur une plaque et l’enfourner à 220 °C pendant 6 à 8 min.
Découper dans le biscuit des empreintes de la taille des moules.

  • Pour la crème

Monter la crème liquide froide en chantilly. Fouetter les oeufs et le sucre comme un sabayon jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Fouetter le mascarpone dans un bol pour le détendre, puis lui ajouter 1/3 du sabayon. Mélanger, puis ajouter le reste de sabayon et la crème montée en fouettant délicatement.

  • Pour le montage

Monter le tiramisu en alternant une couche de biscuit imbibé au café et une couche de mousse mascarpone. Renouveler l’opération, puis terminer en saupoudrant le tiramisu de cacao en poudre.
Le mettre au réfrigérateur recouvert d’un papier alu pour ne pas qu’il dessèche. Le sortir 5 minutes avant de servir.

Astuce de Domino:  Il existe de nombreuses variantes aux fruits rouges, citron,…Je vous les conseille toutes car chacune est un dessert bien différent mais toujours aussi gourmand.

Avis d’Eurêka: Pour une jolie finalisation, avant de saupoudrer le gâteau de poudre de cacao, fabriquez de jolis pochoirs. Découpez dans du papier ou carton plusieurs formes de votre choix (étoiles, cœur, …). Posez-les délicatement sur le gâteau et saupoudrez de cacao. C’est pas joli?

Muffin chocolat blanc et framboise

muffin mention

Les muffins, c’est dodus, généreux, gourmands, joyeux, ça nous fait croquer! Pas vous ?

Et puis c’est très facile à faire, faudrait vraiment faire exprès pour les râter !

Enfin, c’est un dessert chouette car déclinable à souhait, on peut mettre tout ce qu’on veut dedans! Euh…pas un chat quand même !
Bref, nous voulons dire que c’est une recette sans faim !

Préparation: 15 min
Cuisson: 25 min
Difficulté: difficulte 1 patte

Ingrédients (pour environ 12 muffins):

– 2 tasses de farine
– 1/2 tasse de sucre en poudre
– 1 cuillère à soupe de levure chimique
– 1/4 de cuillère à café de sel
– 1 oeuf
– 1 tasse de lait
– 1/4 de tasse d’huile
– 1 tasse de framboises
– 1 tasse de pépites de chocolat blanc

Mélanger les 4 premiers ingrédients dans un saladier.

Mélanger les 3 ingrédients suivants dans un autre plat, puis les mélanger aux premiers.
Ajouter les framboises et le chocolat blanc.

Remplir 12 moules à muffins sans les graisser si ils sont en silicone. Sinon beurrer légèrement les moules et ajouter un peu de farine et le tour est joué !.
Cuire 25 minutes à 190°C (thermostat 6-7).

Lire la suite

Mousse au chocolat, recette de Pierre Hermé

mousse chocolat

La mousse au chocolat, un dessert classique, certes, mais qui a la don de nous replonger en enfance dès la première bouchée !

Onctueuse et intense en chocolat, la recette de Pierre Hermé risque de faire des accros !
Et pour encore plus de gourmandise et d’intensité, nous vous conseillons d’utiliser du chocolat professionnel, par exemple du Cacao Barry à 65% (acheté à l’épicerie G.Detout – cf article : http://wp.me/p4bztq-E)

Préparation: 30 min
Repos: 4 h minimum
Difficulté: difficulte 2 pattes

Ingrédients (pour 8 personnes):

– 320 g de chocolat noir (du chocolat professionnel si possible)
– 80 g de beurre
– 8 œufs entiers
-80 g de sucre
– 1 pincée de sel

Dans un récipient placé au bain-marie, faire fondre le chocolat et le beurre coupé en petits morceaux et mélangez-les.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs et versez-les dans un bol. Réservez les blancs.

Battre légèrement les jaunes d’œufs pour les liquéfier.
Dans une jatte, montez les blancs en neige après y avoir ajouté 1 pincée de sel. Lorsqu’ils deviennent bien blancs et mousseux, incorporez le sucre et continuez de fouetter jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.
Ajoutez aussitôt les jaunes délicatement à l’aide d’un fouet mais sans fouetter, en descendant au centre du récipient et en remontant le long des bords de façon à obtenir un mélange homogène.

Incorporer 1/4 du mélange jaunes-blancs dans la préparation beurre-chocolat en mélangeant délicatement à l’aide d’une spatule souple.
Versez le tout sur les 3/4 restants, et toujours en prenant soin de descendre la spatule au milieu du bol en remontant le long des bords pour ramener la préparation vers le centre, mélangez délicatement.

Dans un grand saladier, coulez la mousse au chocolat. La mettre au réfrigérateur 4h.

Pour une présentation individuelle, laissez raffermir légèrement la mousse au chocolat, environ 15 minutes au réfrigérateur. Glissez-là ensuite dans une poche munie d’une douille cannelée et garnissez les ramequins en formant une rosace sur le dessus.

Lire la suite

Meringue suisse

meringue 350 Ko sans mention

Pour agrémenter une tarte ou simplement confectionner de petites gourmandises, la meringue a plus d’un tour dans sa poche !

Meringue française, suisse ou italienne? Mais que choisir ?? C’est un grand débat et en plus un débat assez chauvin, donc débat chaud à l’horizon !
Pour faire ma suisse,…euh pardon plutôt être neutre, on dit généralement que:

– la meringue française est utilisée pour des coques sèches et croquantes qui fondent dans la bouche.

– la meringue italienne, plus délicate que la française, n’est pas cuite. Crue et mousseuse elle allège la crème patissière, la crème au beurre, les mousses, la crème chiboust.

– la meringue suisse est cuite comme la meringue française mais on obtient une texture moins friable. On la consacre donc à la réalisation de petits sujets décoratifs. Sèche au toucher avec un cœur moelleux, elle se conserve jusqu’à trois semaines au sec dans une boîte hermétique.

Donc pour clôturer le débat, on va dire que le choix dépend de l’usage de chacun !
Débat bien évité, non? 😉

Préparation: 20 min
Cuisson: 1h30 + 30 min de séchage avant cuisson

Difficulté: difficulte 2 pattes

Ingrédients (pour environ 30 meringues):

– 2 blancs d’oeuf
– Le double du poids des blancs en sucre en poudre

Séparer les blancs des jaunes et laisser reposer à température ambiante pendant 1h dans un récipient couvert d’un linge (pas obligatoire mais augmente les chances que les blancs en neige montent bien).
Si vous aviez mis de côté des blancs au frigo, les sortir environ 8 heures avant afin qu’ils soient à température ambiante.

Peser les blancs et noter le poids. Calculer le double de ce poids : ce sera celui du poids du sucre.

Faites bouillir de l’eau dans une casserole pour la réalisation du bain-marie. Verser les blancs dans votre saladier (cul de poule en inox de préférence) et commencer à fouetter au batteur électrique. Lorsque le mélange commence à être assez mousseux, ajouter le sucre au fur et à mesure et poser le saladier au bain-marie, sur la casserole. A ce moment-là, continuer à fouetter : le mélange prend du volume, la meringue devient bien blanche, brillante et plus compacte.

Sortir le saladier de la casserole d’eau lorsque la préparation est tiède.

Continuer à fouetter jusqu’à ce que la préparation refroidisse complètement. Cette étape prend du temps : si vous possédez un robot à bras, n’hésitez à l’utiliser. Ils vous refroidira la préparation bien plus vite sans que vous vous fatiguiez.

Déposer du papier sulfurisé ou un tapis en silicone sur une plaque allant au four.

A l’aide d’une poche à douille ou d’une cuillère à soupe, réaliser des petits tas en quinconce. Veiller à bien espacer chaque meringue.

Faire sécher à l’air libre pendant 30 min puis préchauffer votre four à 120°C. Ce temps de pause va éviter aux meringues de craquer pendant la cuisson.

Enfourner pour 1h30 à mi-hauteur dans le four. Toutes les 30 min, ouvrir un peu le four pour laisser échapper la vapeur. Les meringues sont cuites lorsque vous pouvez les décoller facilement.

Laissez-les refroidir dans le four, porte entrouverte.

Conservation : 1 à 2 semaines dans une boite en fer. Elles ne craignent pas l’humidité. Ces meringues se congèlent également très bien.

Lire la suite